Tons Voisins 2016 – Vertiges de l’amour

Tons Voisins

Tons Voisins 2016 - Vertiges de l'amour - Roméo & Juliette

Tons Voisins 2016 – Vertiges de l’amour

Orphée et Eurydice, Roméo et Juliette, Tristan et Iseult, Don Quichotte et Dulcinée, Pélleas et Mélisande, Carmen et Don José ? Si nous connaissons tous les noms de ces amants mythiques, c’est aussi parce que la musique a transfiguré ces grandes histoires d’amour en d’inoubliables pages d’opéra.
Ce que l’on sait moins c’est que la musique instrumentale est elle aussi porteuse de mots d’amour, elle aussi transfigurée par la passion qui a habité les plus grands compositeurs.
Qui d’autre mieux que Mozart, Beethoven, Schubert et Schumann, Liszt, Malher et Brahms, Rameau, Debussy et Poulenc ont porté à incandescence de véritables hymnes d’amour ?

Pour cette grande fête anniversaire du festival, l’amour sera donc salué sous toutes ses formes, l’éros, le sacré, la passion, par une pléiade d’artistes fidèles tous liés par un lien particulier. Dix ans d’amour avec la musique en partage.

Denis Pascal
Directeur artistique

Tons Voisins
 2016
 Vertiges de l'amour
 Du 29 juin au 2 juillet 2016

4 commentaires

  1. branthomme - 22 juin 2016 9 h 37 min

    merci de m’envoyer le flyer electronique du festival …afin que je puisse le diffuser à mes ami(e)s
    christian .

    Répondre
    • fbesson - 22 juin 2016 10 h 59 min

      Bonjour, vous pouvez diffuser le programme au format pdf accessible et téléchargeable colonne de droite sur le site web du festival.

      Cordialement

      François, webmaster

      Répondre
  2. branthomme - 22 juin 2016 9 h 51 min

    on demande le programme ! … de juillet ( le site s’arrête au 30 juin)
    a bientôt
    christian

    Répondre
    • fbesson - 22 juin 2016 10 h 58 min

      Bonjour, l’ensemble du programme est accessible dans le menu programme.
      Nous avons cependant tenu compte de vos remarques et avons rajouté sous les premiers « évènements à venir » un lien « … et les autres ».
      Bonne journée,
      Cordialement
      François, webmaster

      Répondre

Exprimez-vous