Alexandre Martin-Varroy

Tons Voisins

Alexandre Martin-Varroy

En chant, Alexandre Martin-Varroy se forme au CRR d’Aubervilliers puis au CRD de Pantin où il obtient le DEM en tant que baryton. Depuis, il reçoit les conseils de Nicolas Domingues et Raphaël Sikorski.
Parallèlement, il se perfectionne en musique ancienne en participant à l’Académie du Périgord noir sous la direction d’Inaki Encina Oyon, et auprès de Michael Chance à Londres. Il vient d’être admis à l’Académie d’interprétation des musiques baroques dirigée par Jérôme Correas.

Au théâtre, il se forme au CRR de Toulouse et à l’École Claude Mathieu à Paris.

Aujourd’hui, Alexandre Martin-Varroy voyage entre théâtre, opéra et théâtre musical, heureux de pouvoir marier ses deux passions : le théâtre et le chant.

En tant que soliste et comédien, on a pu le voir dans Lost in the stars de Kurt Weill mis en scène par Olivier Desbordes, Gariné de Dikran Tchouhadjian mis en scène par Gérald Papasian, Yes ! et Gosse de riche de Maurice Yvain mis en scène par Christophe Mirambeau avec Les Frivolités Parisiennes. Avec le pianiste Emmanuel Christien, il crée le récital théâtralisé À Dulcinée sur les mélodies de Ibert et Ravel, dédié au mythe de Don Quichotte.
Il est auteur et interprète du spectacle Ce soir, il pleuvra des étoiles, florilège de textes et chansons sur la Grande Guerre joué plus de 300 fois dans toute la France, et de Shakespeare in Song, de Purcell à Gérald Finzi, créé à la Cité de la Voix de Vézelay et mis en scène par Florient Azoulay. En mars prochain, il chantera et jouera dans Chant d’Enfonçures, nouvelle création de Martine Venturelli d’après le texte de Didier Georges Gabily, musiques de Zad Moultaka et Georges Aperghis, à la Scène Nationale d’Orléans.

En tant qu’acteur, il débute au Théâtre National de Toulouse dans Karamazov, adapté et mis en scène par Didier Carette. Depuis, il joue Dante, Shakespeare, Molière, Racine, Corneille, Beaumarchais, Tchekhov, Claudel, Courteline, Feydeau, Aristide Bruant, Brecht, Geneviève Brisac, Daniel Danis, Jean-Luc Lagarce etc. Il se passionne également pour le clown et le masque, épaulé par Christophe Patty et joue Polichinelle, rôle masqué, dans La Boîte à joujoux, ballet théâtralisé de Claude Debussy. Il interprète notamment les rôles de Dorian Gray d’Oscar Wilde mis en scène par Stéphane Battle ; Mozart, dans le spectacle Mozart 1789 mis en scène par Manon Montel au théâtre La Pépinière à Paris et s’est produit récemment au festival d’Avignon dans Swing Heil, seul en scène pour 12 rôles, succès off 2016 au Théâtre du Petit Louvre.

Metteur en scène, il monte entre autres Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, le ballet pour enfant La Boîte à joujoux de Claude Debussy à la Salle Gaveau et l’Opéra de Tours (actuellement en tournée). Il est aussi assistant artistique de Jean-François Zygel au Théâtre du Châtelet et sur France 2 de 2014 à 2016. Saison 2017-2018, il est artiste associé de la Maison Natale de Claude Debussy à Saint-Germain en-Laye, où il créé en tout 15 concerts-lectures, collaborant, en tant que concepteur et récitant, avec de nombreux artistes comme Paul Lay, Axel Troxel, Thérèse Fahy etc.

Passionné par la pédagogie, il anime plusieurs stages de théâtre et de chant. Il enseigne actuellement au Studio de formation théâtrale de Vitry-sur-Seine, dirigé par Florian Sitbon.