Anna Sypniewski

Festival Tons Voisins

Anna Sypniewski

Jeune altiste originaire de Toulouse, Anna Sypniewski a débuté l’alto avec Valérie Apparailly. Récemment diplômée du Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jean Sulem, elle se perfectionne à la « Hochschule für Musik und Theater » de Leipzig auprès de Tatjana Masurenko. Elle a bénéficié des conseils de Lawrence Power, Antoine Tamestit, Nobuko Imai, Miguel Da Silva, à la Verbier Festival Academy, à l’académie internationale de musique Maurice Ravel et à l’académie Tibor Varga en Suisse.

Chambriste passionnée, elle s’est produite au sein de différentes formations de chambre dans de nombreux festivals comme le Festival de L’orangerie de Sceaux, Le Festival Jeunes Talents, Notes d’écume, Festival du Périgord Noir, aux Instants de Grasse, au Festival Debussy, au festival Ysaye’s Knokke et a déjà partagé la scène avec des musiciens tels que François Salque, François René Duchâble, Alexandre Kantorow.

Anna est membre du Trio Sypniewski qu’elle a fondé en 2016 avec ses deux soeurs, Caroline et Magdalena, ce qui lui permet d’explorer plus intensément le répertoire du trio à cordes. Elles ont bénéficié des conseils lors de différentes masterclass de Krzysztof Chorzelski (altiste membre du quatuor Belcea), de Gunter Pichler, du quatuor Ebène, du quatuor Modigliani et du quatuor Diotima.

Son gout pour la musique symphonique l’amène a prendre part à plusieurs expériences au sein de différents orchestres : Académicienne de l’orchestre de Paris en 2017 puis de l’Orchestre Philharmonique de Radio France en 2019, elle a été admise au sein de l’Orchestre Français des Jeunes et du Gustav Mahler Jugendorchester. Elle a été membre de l’Evian Chamber Orchestra en 2019, sous la direction du Quatuor Modigliani, et a collaboré avec des orchestres tels que l’Orchestre National de France, l’Opéra de Paris et l’orchestre Consuelo dirigé par Victor Julien Laferrière.

Elle a été récompensée à l’âge de 15 ans d’un 1er Prix au Concours National des Jeunes Altistes et du prix Maurice Ravel de la ville de Ciboure.