Bruno COCSET

Festival Tons Voisins

Bruno COCSET

Insatiable musicien chercheur, violoncelliste atypique, pédagogue de renom et fondateur des Basses Réunies, Bruno Cocset donne au violoncelle baroque sa voix singulière, nourrie par une quête sans cesse en chemin de la parfaite synergie du geste instrumental et musical. De ce travail sonore et organologique mené avec le luthier et facteur Charles Riché sont nés douze instruments, pensés, conçus et joués pour différents programmes de concert et d’enregistrement.
C’est après des études à Tours puis un passage au conservatoire supérieur de Lyon que Bruno Cocset aborde le violoncelle baroque et le jeu sur cordes en boyau, en autodidacte puis avec Christophe Coin (premier diplômé de sa classe au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris en 1986). Il suit également les master classes du violoncelliste Anner Bijlsma et du violoniste Jaap Schroeder.
Violoncelliste « nomade », il vit alors vingt années riches de rencontres et d’expériences musicales avec les plus ardents défenseurs de la scène baroque. Ses ports d’attaches les plus fidèles seront Il Seminario Musicale de Gérard Lesne et Le Concert des Nations et Hespèrion XX-XXI de Jordi Savall. En 1996, il fonde Les Basses Réunies et enregistre les sonates pour violoncelle de Vivaldi (Premio Vivaldi de la Fondazione Giorgio Cini), premier opus d’une longue discographie sous le label Alpha qui a reçu les plus beaux hommages de la presse musicale, tant les sonates de Vivaldi, Barrière, Geminiani ou Boccherini que les canzoni de Frescobaldi, les sonates pour viole de Bach avec le claveciniste Bertrand Cuiller, les pièces pour lyra violes de Tobias Hume en collaboration avec le gambiste Guido Balestracci, un second volume des sonates de Barrière (Alpha, 2015), ainsi que CELLO STORIES, à la fois anthologie et histoire du violoncelle aux 17 et 18e siècles en collaboration avec le musicologue Marc Vanscheeuwijck (5CD & livre Alpha 2016). En 2017, toujours chez Alpha, « Give me your hand – Geminiani & the Celtic earth » , une rencontre entre musiciens italiens les musiciens traditionnels d’Irlande et d’Ecosse, puis en 2018 un second volume consacré aux sonates de Luigi Boccherini et en 2020 le « Trattado de Glosas » de Diego Ortiz.
En 2022 paraitra un disque consacré aux sonates de Ludwig van Beethoven avec Maude Gratton au pianoforte.