Cyrille DUBOIS

Festival Tons Voisins

Cyrille DUBOIS

Cyrille découvre le chant à la maîtrise de Caen (Direction Robert Weddle) à 7 ans en tant que sopraniste. Après des études scientifiques, il entre au CNSM de Paris dans la classe d’Alain Buet (1er Prix mention très bien en 2010) puis se perfectionne à l’atelier lyrique de l’opéra de Paris.
En 2015, il est la Révélation Artiste Lyrique de l’année aux 22èmes Victoires de la Musique. Rapidement, on a pu l’entendre dans Nathanaël/Les contes d’hoffmann (scala de Milan & Opéra de Paris), Azor/La Dispute de Benoît Mernier (La monnaie de Bruxelles) ; Ferrando/Cosi fan tutte (Opéro fuoco, Opéra de Rouen & Paris) ; Brighella/Ariane à Naxos (Théâtre de l’athénée, Opéras de Toulon & Paris), Almaviva/Le barbier de Séville (Théâtre des champs élysées/Sir Roger Norrington) ; Gérald/Lakmé (Opéro de st Etienne) ; Tybalt/Roméo et Juliette (opéra de massy); Pâris/La belle hélène (opéra de Toulon); Gonzalve/L’heure espagnole (festival de Glyndebourne); le rôle-titre d’Hippolyte et Aricie (Openhaus Zürich) ; Ruodi/Guillaume Tell (Chorégies d’Orange) ; ;ainsi que ses débuts dans Le Chevalier de la Force/Dialogue des Carmélites (Festival de Glyndebourne & BBC Prom’s).
En 2020-21 Cyrille Dubois est invité pour Marzio/Mitridate en concerts à Valencia (Les Musiciens du Louvre/Marc Minkowski) ; Tamino/Die Zauberflöte (Opéra national de Paris), une création de Thierry Escaich, Le Comte Almaviva pour ses débuts au Staatsoper de Vienne, Ferrando/Cosi fan Tutte (Opéra royal de Wallonie), Pâris/La belle hélène (Théâtre de champs élysées & Opéra de Lille), ainsi que de nombreux concerts, récitals et divers enregistrements etc. Sa discographie comprend une 30aine d’enregistrements dont également : La Missa Sacra, St-Phar/La caravane du Caire de Grétry ; Le Désert de Félicien David ; la tragédie lyrique Renaud de Sacchini ; Mercure/Persée de Lully (Le concert spirituel/Hervé Niquet) ; Colin/Le devin du village, le rôle-titre de Pygmalion; Iopas/Les Troyens, etc. ; Prochaines parutions : Mélodies de Bruneau (Jeff Cohen) ; Mélodies de Massenet & recitals Nadia & Lily Boulanger et Saint-Saëns avec Tristan Raës.