OLIVIER THIERY

Festival Tons Voisins

OLIVIER THIERY

Olivier Thiery reçoit ses premiers cours de contrebasse à l’âge de 15 ans de son père, Georges Thiery, lui-même contrebassiste, puis poursuit ses études à la Folkwang Hochschule à Essen, Allemagne. En 2008 Olivier devient membre de l’Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam. En septembre 2009, il obtient un troisième prix lors du 58e Concours International de Musique ARD à Munich.
Invité régulier du Mahler Chamber Orchestra, Olivier participe à de nombreux festivals en Europe en tant que chambriste et soliste : Festival de l’Emperi à Salon de Provence, Schiermonnikoog International Kamermuziek Festival (Pays-Bas), « C’est pas Classique » et Festival de l’Académie d’été à Nice, Kammermusikfest Kloster Kamp à Duisburg (Allemagne), West Cork Festival (Irlande), Resonnance Ciney (Belgique), Chamber Music connect the world à Kronberg (Allemagne), Kempten Classix (Allemagne), Wassenaar International Chamber Music Festival (Pays-Bas)… Ses partenaires sont Oliver Triendl, Yura Lee, Phillipe Bernold, Frank Braley, Emmanuel Pahud, Alexei Ogrintchouk, Deborah Nemtanu, Olivier Patey, Jérôme Pernoo, Lilli Maijala, Marie-Pierre Langlamet, Daishin Kashimoto, Amishai Grosz, Anthony Marwood, Paul Meyer, Eric le Sage, Bruno Schneider, Lise Berthaud, Raphaël Perraud…
En plus de ses nombreuses participations – concerts et enregistrements au sein de l’ensemble Camerata RCO, Olivier enseigne avec enthousiasme depuis septembre 2014 au conservatoire d’Amsterdam en tant que professeur principal.
Olivier joue sur une contrebasse faites par C. Candi, ca 1920 à Gênes, prêtée par le “Nationaal Muziekinstrumentenfonds”.

Infos Covid-19 😷

Face au contexte sanitaire et aux nombreuses incertitudes qui y sont liées, il est possible que la programmation soit amenée à évoluer.
L’équipe du festival met tout en œuvre pour organiser une édition de qualité dans le respect strict des mesures sanitaires.
Un protocole clair, efficace et adapté est mis en place pour l’ensemble du festival.
Par ailleurs, en raison des protocoles sanitaires, l’ensemble des concerts est dénuméroté pour permettre une adaptation optimale.