Omar Hasan

Festival Tons Voisins

Omar Hasan

Omar HASAN a un parcours professionnel plus qu’atypique, qualifié par certains de parcours inattendu. Sa carrière de Baryton succède à une carrière exercée dans un secteur professionnel à priori très éloigné : le sport professionnel de haut niveau.
Omar HASAN est né dans la province de Tucuman au nord de l’Argentine.
Après ses études d’agronomie, il fréquentera très rapidement les pelouses des grands stades de Rugby, sport pour lequel il sera élevé au rang de meilleur joueur au monde pour le poste qu’il va occuper pendant un peu moins de 20 ans.
Il mettra un terme à cette carrière en 2008 afin de pouvoir se consacrer pleinement à sa nouvelle carrière artistique. En parallèle aux études qu’il suit au conservatoire de Toulouse, il bénéficiera des compétences pédagogiques de la Mezzo-Soprano Jane Berbié et de la violoncelliste et professeur de Solfège Jacqueline Chautemps.
C’est en arrivant en France qu’il découvre le chant lyrique avec le baryton Jean François Gardeil au sein de l’ association “Les chants de Garonne”,dans laquelle il travaille la technique vocale et participe à plusieurs spectacles ,tels: King Arthur de Purcell(2000-2001) , La Belle Hélène d’ Offenbach(2002) , « Autour de Carmen »( Escamillo)(2009- 2010), et Jephté de Carissimi (Jephté dans le rôle titre ) .

En 2009 il fait une série de récitals avec le soutien du Théâtre du Capitole autour de l’opéra, zarzuela et les mélodies argentines.
Il est Momus dans Platée de Rameau avec la Cie « A bout de souffle »,spectacle donné dans la région Midi-Pyrénées du 2010 au 2012 .
En Février 2013 il est l Horloge comtoise dans « L’enfant et les sortilèges » de Ravel au Théâtre du Capitole avec Jean Philippe Lafont comme directeur d’études musicales.
L’été 2013 a permis à Omar faire sa première « Misa Criolla » dans sa version pour baryton et Navidad Nuestra du compositeur argentin Ariel Ramirez à Lannemezan .
Son premier spectacle, il le consacrera tout naturellement au Tango. Un spectacle pour lequel il sera accompagné par l’accordéoniste Grégory Daltin et le violoncelliste Romain Lapeyre. Puis une version orchestre verra le jour grâce à la volonté concertée du Directeur musical de l’Orchestre de Chambre de Toulouse Gilles Colliard et Alain Lacroix directeur du festival « Toulouse d’été » ; Ce « Café Tango » a eu un grand succès avec plus de 200 représentations en France et à l’étranger.

C’est par la complicité avec Gilles Ramade,artiste accompli et metteur en scène ,que Omar se lance dans une nouvelle aventure et en 2016 il est Sulpice dans « La fille du régiment « de Donizetti . Ensuite , en 2018 il incarne les trois rôles du diable dans « Les contes d’Hoffmann » d’Offenbach.

L’éte 2018 voit la naissance de son nouveau spectacle avec le jeune pianiste Marc Olivier Poingt , « Belcantor » , dans lequel Omar raconte sa vie en musique ,en poésie et avec humour .

Omar aussi se produit régulièrement en récital en compagnie de la pianiste Eloise Urbain et aussi du pianiste David Zobel.

Ses projets

-Belcantor en tournée en France
– Prise de rôle d’une nouvelle création pour enfants, l’opéra Orphée -Textes: Christophe Grishti et musique de Jean François Verdier au Théâtre du Capitole à Toulouse au mois de Juin 2019 .