Carmen Martinez-Pierret

Festival Tons Voisins

Carmen Martinez-Pierret

Carmen Martinez-Pierret est une pianiste espagnole hors-normes. Elle a été remarquée par la critique pour sa « profonde et vraie sensibilité » ainsi que sa capacité naturelle à révéler « le visage caché de la musique ». Qualifiée par le journal Le Figaro de « pianiste qui bouscule les habitudes ! », elle exprime très tôt son intérêt pour d’autres formes d’expressions artistiques et le désir d’échapper au cadre du récital traditionnel en créant des projets transversaux et originaux.

Elle aime aborder des répertoires rares et mystiques – tels que les musiques du compositeur catalan Federico Mompou. Soliste engagée, elle se plaît à défendre les œuvres de compositrices (du XVIIIème siècle à nos jours). La recherche du silence dans la musique fait aussi partie de sa quête spirituelle et musicale. Son goût pour la musique contemporaine lui a permis de créer des œuvres dont elle est dédicataire ; mais elle n’en demeure pas moins une interprète attentive au patrimoine classique et romantique.

En 2013 Carmen crée, avec le comédien Eric Pierrot, le concert poétique « Résonance(s) », commande du Festival « Notes d’Automne » autour de la musique du compositeur catalan Federico Mompou. Puis un nouveau spectacle, « Entre deux guerres », hommage à la période post 14-18, réunissant des poèmes et des musiques : Apollinaire, Owen, Eluard, Prévert, Poulenc, Rachmaninov, Kurt Weill, etc. Pour ce dernier elle collabore également avec la soprano Laia Falcón.

Carmen Martinez fut l’élève du pianiste brésilien Luiz de Moura Castro – assistant de Lili Kraus à l’Université de Texas, puis professeur à la Hartt School of Music. Elle se perfectionna auprès de Paul Badura-Skoda, Josep Colom, Nina Svetlanova et Claude Helffer. Elle se produit en récital sur les grandes scènes, en Espagne – Teatro Real, Institut Cervantès, Fondation Juan March, Salle Berlanga et Auditorium Conde Duque à Madrid, Festival International de Musique Contemporaine d’Alicante, «Noches en los Jardines del Real Alcázar » à Séville, festivals « Hoy, Compositoras » et « Ellas Crean » à Madrid, Auditoriums de Gérone et de Barcelone, Université « Menéndez Pelayo » de Santander, Académie Marshall à Barcelone, Auditorium « Eduardo del Pueyo » à Saragosse, « Printemps Musical » et Festival de S’Agaró à Gérone, Musées d’Art Moderne de Majorque et de Lanzarote… – comme à l’étranger : Semaine Internationale de Piano d’Óbidos, Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines à Toulouse, Festival « Tons Voisins » d’Albi, Concerts Classiques d’Epinal, Festival « Notes d’Automne », Académie Internationale György Sébók et Festival « Piano aux Pyrénées », Rencontres Musicales de Calenzana, Festival « La Musica » de Sarasota, Université de Hartford, Festival de Violoncelle de Beauvais, etc.

Passionnée de musique de chambre, elle partage la scène avec Gérard Caussé, Clara Cernat, Lluís Claret, Michel Lethiec, Joan Enric Lluna, Alain Meunier, Marie-Paule Milone, Aurèle Nicolet, Denis Pascal, Pavel Vernikov et l’Orchestre de Chambre de Toulouse, entre autres. Elle se produit en duo avec la soprano Laia Falcon – Grand Prix du Mozarteum de Salzburg en 2010.

La discographie de Carmen, unanimement saluée par la presse musicale, reflète ses engagements musicaux. Pour le label Ventilador Music elle a ainsi enregistré « Lalai », consacré aux œuvres des compositrices Pauline Viardot, Lili Boulanger, Fanny Mendelssohn, Clara Schumann et Grazyna Baczevicz, entre autres ; pour le label Sello Autor elle a gravé l’œuvre complète pour piano de la compositrice espagnole Marisa Manchado (« L’eau et les rêves ») ; avec le violoncelliste Angel Luis Quintana, soliste de l’Orchestre Nationale d’Espagne, elle a enregistré « Requiebros » (« compliments galants »), qui réunit des oeuvres rares de Cassadó, Falla, Nin, Ginastera y Piazzolla (label La ventana azul). Récemment elle a enregistré « Música Callada » (« musique du silence ») de Mompou, pour le label La nuit transfigurée.

Elle est membre du jury de prestigieux concours internationaux, tel que le Concours de Piano d’Epinal et le Concours de Quatuor de Bordeaux. Pédagogue recherchée, elle a enseigné au Conservatoire Supérieur de Musique et à l’Ecole Juan Pedro Carrero de Barcelone, ainsi qu’à l’Ecole Normale Alfred Cortot de Paris, Paris, au CRR de Rueil-Malmaison et au CRC de Maisons-Alfort.

Carmen Martinez-Pierret est, depuis l’année 2002, la directrice artistique de l’Académie et des Festivals Internationaux « Pirineos Classic » et « Jazzetania » à Canfranc (Pyrénées Aragonaises, Espagne).